TRUCS ET ASTUCES

6 conseils pour les parents sur les réseaux sociaux pour assurer la sécurité de leurs enfants en 2023

Les applications de médias sociaux, telles que Tinder, Instagram et TikTok, font désormais partie de la vie de chacun. Les gens partagent beaucoup d’informations sur eux-mêmes en ligne : événements importants de la vie, aliments préférés, meilleurs amis et même de véritables adresses personnelles.

Saviez-vous qu’environ 500 millions de stories Instagram sont partagées quotidiennement ? Pensez à la quantité d’informations que ces histoires contiennent. Des millions d’enfants sur-partagent des données personnelles dans l’espoir de devenir un peu plus populaires sur les réseaux sociaux.

Les parents doivent réagir et trouver un moyen efficace de protéger les jeunes contre les dangers des applications de médias sociaux.

Êtes-vous d’accord pour dire que les réseaux sociaux sont comme une deuxième maison pour les enfants ? Cependant, cette maison est exempte de règles et de restrictions. C’est l’endroit où vous pouvez être qui vous voulez, prendre la parole, vous démarquer des choses auxquelles vous croyez et échapper à la responsabilité de ce que vous avez dit.

Il n’est pas surprenant que les réseaux sociaux soient une sorte de paradis pour les enfants. Cependant, cela construit littéralement leur personnalité et leur apprend qu’offenser les autres est normal.

De plus, les enfants et les adolescents veulent être populaires sur Instagram et TikTok. En conséquence, ils partagent à outrance leurs informations personnelles et les événements de leur vie avec des inconnus du Web. Ce comportement rend les enfants vulnérables au toilettage des prédateurs et aux cyberattaques.

Une autre préoccupation des médias sociaux pour les parents est le contenu. Bien que certaines applications de médias sociaux offrent des options de filtrage et impliquent des directives d’utilisation strictes, les enfants peuvent facilement tomber sur du contenu explicite que les modérateurs d’applications n’ont pas réussi à restreindre.

Par conséquent, les enfants explorent ce qu’ils ne devraient pas voir et forment une mauvaise compréhension de la société dans laquelle ils vivent.

Les dangers des médias sociaux pour les enfants sont évidents. Les prédateurs en ligne, les cyberintimidateurs, les escrocs et le contenu explicite peuvent avoir un impact négatif sur les jeunes esprits non protégés.

Cependant, les adultes peuvent empêcher leurs enfants d’avoir des ennuis sur les réseaux sociaux s’ils suivent quelques conseils simples pour les parents.

  1. Utiliser une application de contrôle parental

Les applications les plus dangereuses pour les enfants

Imaginez que vous ayez accès à toutes les applications de médias sociaux de votre enfant et que vous puissiez lire chacune de ses conversations. Êtes-vous d’accord qu’une telle possibilité vous facilitera la parentalité? Si la réponse est positive, alors nous avons de bonnes nouvelles pour vous. Une application de contrôle parental peut gérer cela.

La plupart des applications de contrôle parental offrent le même ensemble de base de fonctionnalités de surveillance. Habituellement, ils vous permettent de lire les messages texte de votre enfant, de voir ses photos et de vérifier quelles applications sont installées sur son téléphone.

D’autres applications de contrôle parental peuvent offrir plus. Par exemple, mSpy est une application de surveillance avancée qui peut vous donner un aperçu complet de l’activité en ligne de votre enfant.

Non seulement vous pouvez surveiller les messages et les fichiers multimédias, mais vous pouvez également suivre les emplacements en temps réel de votre enfant, enregistrer les frappes sur son appareil et enregistrer à distance l’écran de son téléphone portable.

  1. Découvrez les applications les plus dangereuses pour les enfants

Il existe des millions d’applications pour téléphones portables disponibles en téléchargement sur Google Play et l’App Store. La plupart d’entre eux sont gratuits, tandis que certains d’entre eux sont publiés par des développeurs non officiels.

Bien que les applications de médias sociaux soient généralement confirmées par des organisations officielles, elles exposent à la foule les dangers de se lier d’amitié avec des prédateurs en ligne ou de tomber sur des cyberintimidateurs.

Voir aussi :   Comment lire les messages WhatsApp de quelqu'un sans son téléphone en ligne

Nous vous recommandons de faire des recherches et de définir quelles applications sont acceptables et celles qu’il vaut mieux éviter. Vous pouvez consulter cette liste d’applications dangereuses pour les enfants.

  1. Définir des règles d’utilisation des médias sociaux

Vous ne pouvez pas interdire à votre enfant d’utiliser des applications de médias sociaux. Cependant, vous pouvez définir des règles qui le rendront plus sûr.

Encouragez les enfants à avoir des conversations ouvertes sur leur utilisation des médias sociaux. Envisagez d’approuver au préalable les plateformes qu’ils peuvent rejoindre, les informations qu’ils sont autorisés à partager et le contenu qu’ils peuvent parcourir en ligne.

  1. Ajuster les contrôles parentaux intégrés

La plupart des applications de médias sociaux ont des paramètres de contrôle parental natifs que les parents peuvent configurer en fonction de leurs besoins. Vous pouvez les trouver sur Facebook, Instagram et d’autres applications populaires réputées.

Tout ce que vous avez à faire est d’accéder aux paramètres d’une application et de trouver les options de sécurité requises. Si vous rencontrez des difficultés pour les régler vous-même, vous pouvez contacter le centre d’assistance d’une application pour obtenir de l’aide.

  1. Gardez le profil de votre enfant privé

dangers des réseaux sociaux pour les enfants

La plupart des applications de médias sociaux offrent la possibilité de définir un compte en mode privé. Cela signifie que seuls les amis peuvent voir ce que votre enfant publie en ligne et avec qui il se lie d’amitié. C’est une étape cruciale à franchir pour garder leur contenu privé et à l’écart des personnes qui pourraient en faire un mauvais usage.

  1. Enseigner aux enfants le partage d’informations de manière responsable

La première chose que vous devez mentionner est qu’Internet est éternel. Tout ce qui est partagé en ligne y est stocké pendant des siècles. Certaines informations sont stockées sur les serveurs internes d’une société d’applications sociales. Cependant, d’autres données sont conservées sur des serveurs externes, où tout prédateur féru de technologie peut y accéder et les utiliser pour harceler les enfants.

Voir aussi :   Comment débloquer des vidéos YouTube et d'autres sites de streaming

Informez votre enfant du « danger de l’étranger » et de ses conséquences. Les enfants doivent comprendre que les internautes ne sont pas des amis et qu’aucune donnée privée ne doit être divulguée en ligne.

Les médias sociaux comportent de nombreux pièges pour les utilisateurs expérimentés qui imposent des dangers pour les enfants. C’est pourquoi les parents doivent savoir ce que font leurs enfants en ligne et comment ils utilisent exactement les applications de médias sociaux dans leur vie quotidienne.

Il peut être assez difficile pour les adultes de naviguer dans le monde grandissant des médias sociaux. Alors le mSpy L’application de contrôle parental peut être utile.

Une fois installé sur l’appareil d’un enfant, il commence à surveiller les applications qu’un enfant utilise, ce qu’il partage sur ces applications et le contenu multimédia qu’il échange avec d’autres utilisateurs. mSpy est un outil pratique qui aide les parents à détecter les dangers possibles et à empêcher un enfant d’avoir des ennuis sur Internet.

mspy-banner-image

Il n’y a pas de meilleure solution de surveillance !

S’inscrire. Installer. Surveiller.

Jean Michel est rédacteur en chef chez la-manette.com depuis plusieurs années maintenant. Il a commencé à écrire sur Call of Duty en 2018 pour se diversifier sur les jeux du moment par la suite avec notamment Fortnite, pour finalement revenir sur ses pas avec le retour fracassant de CoD au top du gaming avec son fameux battle royale qui termine par "zone" et commence par "War".Vous pouvez contacter Jean Michel à cette adresse : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *