Chaque boss Bloodborne classé du meilleur au pire

Bloodborne est peut-être l’une des entrées les plus rationalisées de la bibliothèque de FromSoftware, mais il a encore plus que sa juste part de patrons. Au mieux, il y a peu de combats de boss, voire aucun, qui peuvent se comparer à n’importe quel jeu sur le marché. Au pire, ce sont des taches sur une expérience par ailleurs de classe mondiale. Nous couvrirons les 27 principaux boss de Bloodborne. Nous n’incluons pas les combats intermédiaires dans les premiers niveaux de Calice pour des raisons d’espace.

Chaque boss de Bloodborne classé

Les vingt-sept principaux boss de Bloodborne ne sont pas tous créés égaux, les meilleurs d’entre eux élevant ce que peut être un combat de boss, quel que soit le jeu auquel vous les comparez. Le moindre d’entre eux vous fait vous demander pourquoi ils sont même dans le jeu.

1. Orphelin de Kos

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Le boss final du DLC Old Hunters et le meilleur de l’extension, l’Orphelin de Kos est un rappel troublant de la dépravation humaine face à l’inconnu. Le combat est rapide et chaotique, et l’orphelin a des attaques qui frappent comme un camion et couvrent toute l’arène. L’abattre est l’une des expériences les plus satisfaisantes et les plus douloureuses du jeu.

2. Gehrman, le premier chasseur

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Gehrman a tout son sens pour être le boss final de Bloodborne, et son combat est fantastique. Dans un cimetière de chasseur rempli de fleurs d’un blanc pur et encadré comme Gehrman fournissant une mise à mort par pitié par la force, la rencontre avec le premier chasseur montre ce que c’est que de combattre votre personnage s’il avait eu des décennies d’entraînement.

3. Lady Maria de l’horloge astrale

Image via Wiki Bloodborne

Lady Maria, la plus grande apprentie de Gehrman, est à la hauteur de son nom tant du point de vue des traditions que du combat. Seule boss du DLC Old Hunters à ne pas être transformée pour ses transgressions, elle est aussi meurtrière que belle, avec une bande-son qui améliore ses trois phases au-delà des mécanismes qu’elle y ajoute.

4. Ludwig le Maudit / La Sainte Lame

Image via Wiki Bloodborne

Le DLC Old Hunters était presque des combats de boss mur à mur, Ludwig mettant la barre tôt et haut. En tant que corruption ultime de ce que signifie être un chasseur, son destin en tant que maudit est aussi troublant que son retour à la raison en tant que lame sacrée. Ses deux phases sont également distinctes, la première ressemblant à combattre une bête rapide et stupide, tandis que la seconde vous oppose à l’ombre de l’un des plus grands combattants du décor.

5. Père Gascoigne

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

L’un des premiers boss que vous combattrez dans le jeu, le père Gascoigne doit tester tout ce que vous avez appris sur le jeu, puis vous pousser à en apprendre encore plus. Sa première forme de chasseur est comme combattre un miroir fissuré, puis sa deuxième forme de bête renverse le combat, vous obligeant à désapprendre les mauvaises habitudes. Sa bande originale est également l’une des meilleures.

6. Martyr Logarius

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

L’un des boss optionnels du jeu, Martyr Logarius est le dernier gardien de Castle Cainhurst, une créature ressemblant à une liche de forme décrépite qui dément un style de combat rapide et féroce. Armé d’un bâton crochu et d’une épée rappelant Soulbrandt de Demon’s Souls, il est mobile et frappe fort, avec une pension pour invoquer les damnés.

Voir aussi :   Quel est le meilleur Starter dans Pokémon Scarlet et Violet ?

7. Laurence, la première vicaire

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Nous apprenons d’abord l’existence de Laurence dans la Grande Cathédrale et affrontons enfin sa forme bestiale dans le DLC Old Hunters. Au début, il ressemble à une simple bête de clerc à élément de feu, mais sa liste évolue tout au long du combat, devenant de plus en plus erratique et puissante. Il finit par perdre ses deux jambes, rampant sur le sol en crachant de la lave des deux côtés.

8. Vicaire Amelia

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

La bête gardant la Grande Cathédrale, Vicar Amelia n’est pas le premier combat de Bloodborne qui présente le design grandiose du jeu, mais l’atmosphère, la bande-son et les implications de la tradition sont parmi les meilleures proposées. Les attaques d’Amelia sont lentes mais puissantes à ce stade d’un jeu, et à moins que vous ne veniez avec Numbing Mist, soyez prêt à vous battre pour sa guérison.

9. La nourrice de Mergo

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Le seul vrai Great One que vous combattez dans Bloodborne, Mergo’s Wet Nurse est l’avant-dernière rencontre si vous combattez Gehrman, et c’est digne de l’endroit. Ce n’est pas le boss le plus difficile du jeu, mais c’est l’un des plus cinématographiques, avec la créature attaquant avec ses six lames courbes, invoquant des clones d’obscurité d’elle-même et la bataille se déroulant sur un simple thème de boîte à musique.

10. Darkbeast Parl

Capture d’écran via Bloodborne Wiki

Combattre Paarl sans savoir comment le décaler est un gâchis chaotique d’une rencontre avec un boss. Il se promène dans son arène, vous frappe comme un chat et génère des explosions électriques chaque fois que vous vous en approchez trop. Le combat est l’un des premiers à montrer le pouvoir de casser les membres d’un boss, car le faire à Paarl rend le combat un peu une blague.

11. Bête Clerc

Capture d’écran par Wiki Bloodborne

Le premier boss que la plupart des joueurs sont susceptibles de rencontrer est l’un de ses meilleurs. Cleric Beast est un boss lent et relativement percutant. Comme Paarl, il enseigne le pouvoir de briser les membres et a des attaques faciles à lire dans une arène qui fait bon usage de sa taille. La Bête laisse présager que Bloodborne défiera plus tard avec les éléments d’horreur eldritch, et sa bande-son est également du meilleur côté.

12. Chien de garde des anciens seigneurs

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Le combat contre le Watchdog of the Old Lords est l’un des plus techniques du jeu. Savoir quand attaquer, quand esquiver et comprendre l’espacement de ses mouvements vous permet de contrôler complètement le combat. C’est une bonne chose aussi, car le chien de garde est l’un des principaux obstacles que vous devrez surmonter pour terminer les donjons du calice.

13. Yharnam, Reine Pthumérienne

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

La rencontre finale des non-Root Chalice Dungeons, affrontant Yharnam est un combat contre le passé pour le bien de l’avenir. Bien que son combat ne soit pas aussi épique ou intéressant que le meilleur de Bloodborne, il reste suffisamment excitant et vous oblige à apprendre à la volée.

Voir aussi :   Les vêtements et les coiffures sont-ils liés au genre dans Pokemon Scarlet et Violet

14. Présence lunaire

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Secret et véritable boss final du jeu de base de Bloodborne, la présence lunaire n’est pas des plus intéressantes lutte dans le jeu; c’est l’un des plus importants du point de vue de la tradition. Comme le reste de Bloodborne, il y a quelques rebondissements auxquels vous devrez faire face, et la créature a l’air et se déplace aussi anormalement que vous vous y attendiez.

15. Ebrietas, Fille du Cosmos

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

L’un des derniers boss cachés, Ebrietas serait plus bas sur cette liste sans la deuxième phase. Elle passe la première phase de son combat à s’agiter sauvagement contre vous, ne se tournant vers ses pouvoirs cosmiques que lorsque les choses deviennent désastreuses. Ses attaques, même dans la deuxième phase, ne sont pas particulièrement flashy à l’exception des lasers, mais il y a un désespoir et une résignation qui la rendent presque pathétique.

16. Bête affamée de sang

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Une conception de boss de début de partie conçue pour anéantir les joueurs de bas niveau avec une faiblesse spécifique à marcher vers la gauche, la bête affamée de sang est une monstruosité empoisonnée avec des attaques rapides qui peuvent facilement tirer sur les non préparés. L’un des boss les plus amusants de Bloodborne, si vous savez quoi faire, une erreur renverra les chasseurs inexpérimentés au rêve.

17. Ombres de Yharnam

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Le meilleur combat multi-boss du jeu, les Shadows of Yharnam utilisent tous des armes et des stratégies différentes qui se complètent. Bien qu’il soit possible de contrôler le rythme et le déroulement du combat, la première fois que vous combattez ces trois-là, cela risque de devenir rapidement déroutant. Grâce aux trois phases du combat au cours desquelles vous infligez des dégâts et aux mouvements évolutifs du trio, les Ombres sont un signal d’alarme dans un jeu qui en est plein.

18. Amygdale

Capture d’écran via BlWiki oodborne

Lorem

19. Celui qui renaît

Capture d’écran via BlWiki oodborne

Le premier vrai puant d’un boss dans Bloodborne, le One Reborn rappelle le Tower Knight de Demon’s Souls grâce aux ennemis sur les plates-formes au-dessus de l’arène mais n’a aucun des charmes du combat précédent. Lent, laborieux et capable de vous tuer apparemment de nulle part, ce boss est aussi amusant à combattre qu’à regarder.

20. Échecs de la vie

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

La seule tache sur le DLC Old Hunters, les Living Failures ont une attaque intéressante avec un compteur très évident. Ils se contentent de passer le reste du combat à vous battre inutilement, et leur seule menace est la quantité obscène de dégâts qu’ils infligent et le fait qu’ils apparaissent sans cesse.

21. Emissaire Céleste

Capture d’écran via Bloodborne Wiki

Un autre chef de la mafia avec un ennemi central et principal, l’émissaire est une version antérieure, encore pire, de Living Failures, avec des traditions encore moins intéressantes. La rencontre est en partie une partie de contrôle publicitaire qui gémit sur une éponge à frappe lente qui est à la fois inintéressante à combattre et moins satisfaisante à surmonter.

22. Les sorcières de Hemwick

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Pas seulement un boss en duo, mais un qui a besoin que les foules de déchets soient menaçantes, même à distance, les sorcières de Hemwick sont des ennemis reconvertis en boss qui boîte infligez des dégâts mais comptez presque entièrement sur les foules pour leur permettre de le faire. La musique et l’arène sont également médiocres, ce qui rend ce combat au mieux médiocre.

Voir aussi :   Meilleur Pokémon de départ, classé

23. Micolash, hôte du cauchemar

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Micolash a le même problème que tous les ennemis PNJ humains dans les jeux FromSoftware : ils ne se conforment à aucune des règles dont les chasseurs de joueurs ont besoin, et même s’il le pouvait, son combat est affreux. Il utilise une attaque dans sa première phase et en ajoute deux autres dans sa seconde. Sa tradition est la seule chose intéressante à son sujet, c’est pourquoi il n’est pas plus bas.

24. Descendant Pthumérien / Ancien

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Les boss de Chalice Dungeon ne sont généralement pas très bons, et les combats Pthumerian Descendant et Elder témoignent de ce manque de qualité. Bien qu’ils aient des pools de mouvements variés et un design passionnant, les combattre est un test de patience avant d’en être un de compétence. Chaque timing d’attaque est bancal, les attaques elles-mêmes font une tonne de dégâts avec peu de place pour esquiver, et elles ont tendance à avoir trop de santé pour l’endroit où elles se trouvent.

25. Bête sanglante

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Les boss plus gros que le joueur ne sont jamais amusants, mais la Bête sanglante l’amène à un autre niveau. Il est plus mobile que quelque chose de sa taille ne devrait l’être, et comme vous ne pourrez faire de dégâts qu’autour de ses jambes, il est parfois impossible de suivre ce qu’il fait. Associé à des timings d’attaque bancaux et à la capacité de traverser toute l’arène en un clin d’œil, ce boss est plus ennuyeux qu’amusant.

26. Rom, l’araignée vide

Capture d’écran via Wiki Bloodborne

Rom est le pire boss de Bloodborne parce que vous passez si peu de temps à combattre le boss lui-même. Elle n’est presque pas une menace. Ses monstres araignées sont les vrais patrons, et vous devrez en affronter des dizaines pour la vaincre. La seule chose cool à propos de son combat est l’arène; dans les calices, elle n’en a même pas.

Laisser un commentaire