Comment accéder gratuitement aux sites bloqués en ligne, où que ce soit ?

Les cas de blocage de sites web augmentent chaque année en raison de nombreux facteurs. Dans de nombreux pays, en raison d’une censure accrue, les gouvernements censurent activement l’accès à Internet et obligent les utilisateurs à se tenir à l’écart des sites Web et des réseaux sociaux les plus populaires. Des cas similaires se produisent également dans les écoles et les bureaux où l’administrateur réseau nous oblige à chercher des méthodes pour débloquer les sites Web.

Dans cet article, vous découvrirez plusieurs méthodes faciles pour contourner la censure et accéder aux sites Web bloqués. Ces méthodes faciles à utiliser et efficaces comprennent l’utilisation de VPN, d’extensions, de piratage DNS, de sites Web proxy, etc.

Important : Si votre bureau (ou votre école) a interdit certains sites Web sur son réseau, leur déblocage pourrait enfreindre votre politique de travail. Nous ne vous conseillons donc pas d’essayer de contourner les filtres dans ces cas-là.

Comment débloquer des sites Web ?

1. Utilisez un VPN pour débloquer les sites en ligne

Comme son nom l’indique, un logiciel VPN (Virtual Private Network) agit comme une couche de dissimulation qui ne révèle pas votre véritable adresse IP. Lorsque vous utilisez un VPN, le trafic de votre appareil passe par un serveur VPN qui n’est pas bloqué par le gouvernement ou le FAI, ce qui vous permet de naviguer sur les sites Web.

D’après notre expérience et les avis d’experts, l’utilisation d’un service VPN fiable est le meilleur moyen de débloquer les sites Web en toute simplicité. Tous les VPN populaires ont leurs applications pour Windows, macOS, Android, iOS, Linux, etc., ce qui facilite le déblocage des sites au travail ou à l’école.

Si vous souhaitez plonger plus profondément, vous pouvez consulter notre article détaillé sur les meilleurs services VPN. Voici quelques bons forfaits VPN que vous pouvez essayer :

Si une sécurité de premier ordre n’est pas votre objectif premier, vous pouvez également essayer les services VPN gratuits pour ouvrir les sites bloqués.

2. Débloqueur de sites Web : Utilisez des sites Web proxy

Très souvent, dans un environnement professionnel, les employeurs fixent certaines limites pour restreindre votre accès à certains sites Web et services particuliers tels que le streaming vidéo, les réseaux sociaux ou même les e-mails personnels. Parfois, vous avez besoin d’un moyen d’accéder aux sites Web bloqués, et dans ces situations, les sites Web proxy agissent comme une méthode de secours.

Cependant, notez qu’un proxy de déblocage n’est pas aussi sûr qu’un VPN. Par conséquent, si vous voulez garder le secret sur votre travail, la méthode 1 est celle à choisir.

Sur le Web, il existe des centaines de sites Web proxy qui vous permettent de vivre une expérience Web  » sans restriction « . Un site Web proxy camoufle le site bloqué aux FAI et vous permet d’accéder aux sites Web bloqués.

Par exemple, si Facebook est bloqué par votre institution, vous pouvez vous rendre sur un site proxy et entrer l’URL bloquée pour accéder au service.

  • Smartproxy.com
  • Hidemyass.com
  • Spysurfing.com

3. Accéder aux sites bloqués dans Chrome

Il est également possible que Chrome ait bloqué un site Web particulier sur votre ordinateur ou que quelqu’un d’autre l’ait configuré de la sorte. Dans ce cas, il existe quelques étapes simples que vous pouvez suivre pour modifier des paramètres spécifiques afin d’autoriser l’accès à ce site Web particulier.

Pour débloquer des sites Web dans de tels cas, entrez l’adresse Web du site dans Chrome et vers la gauche de la barre d’adresse, voyez l’icône . Cliquez dessus et recherchez les paramètres du site pour modifier l’état de blocage.

Si vous rencontrez des problèmes pour visiter YouTube, lisez comment débloquer YouTube et notre guide de dépannage dédié à YouTube.

4. Utilisez l’IP plutôt que l’URL

La plupart d’entre vous savent sans doute que l’URL de chaque site Web possède une adresse IP, et que les autorités qui bloquent le site ont peut-être simplement enregistré l’URL au lieu de l’IP. Dans ce cas, vous pouvez utiliser l’adresse IP d’un site Web pour ouvrir les pages Web interdites dans votre navigateur Chrome.

  • Sous Windows, tapez tracert websitename.com dans l’invite de commande pour obtenir l’adresse IP.
  • Sur Mac, ouvrez l’Utilitaire réseau > cliquez sur l’option Traceroute en haut et saisissez l’adresse du site Web pour obtenir son adresse IP.
  • Pour iPhone et Android, trouvez des applications portant le nom Traceroute sur App Store et Play Store.
  • Sur Linux, tapez dig websitename.com dans Terminal pour obtenir l’adresse IP.

5. Utilisez Google Translate

Il arrive que des instituts ou même des pays n’interdisent pas Google Translate. Probablement parce qu’il s’agit d’un outil éducatif, et que personne ne le considère comme quelque chose d’assez puissant pour débloquer des sites à l’école ou au bureau. Ainsi, avec cet outil, vous pouvez contourner la restriction en convertissant le site Web bloqué dans une autre langue que vous connaissez peut-être.

Essayez Google Translate et voyez par vous-même ; il suffit de coller l’URL et de cliquer sur l’URL qui apparaît dans la section traduite.

6. Contourner la censure grâce aux extensions

Si les sites Web qui sont bloqués sont de nature dynamique, comme Facebook ou YouTube, vous devriez essayer ces extensions. Hola et ProxMate sont des extensions que vous pouvez utiliser pour accéder aux sites Web bloqués sur Chrome et d’autres navigateurs. UltraSurf est l’une de ces extensions efficaces qui vous permet de naviguer librement en utilisant son réseau proxy crypté. Il est suffisamment puissant pour vaincre les pare-feu.

7. Remplacer votre serveur DNS (Custom DNS)

Nous avons déjà discuté de cette méthode dans une rubrique distincte appelée DNS Hack. Vous pouvez simplement utiliser cette méthode et contourner le blocage. Cette méthode consiste généralement à utiliser Google DNS ou OpenDNS pour accéder à Internet. Voici les étapes détaillées de cette méthode.

Le service DNS 1.1.1.1 de Cloudflare prétend être le service DNS le plus rapide et le plus respectueux de la vie privée. Cloudflare a également mis à disposition son service DNS 1.1.1.1 via des applications Android et iOS. J’utilise souvent cette méthode en un clic pour accéder aux sites bloqués dans ma région.

8. Aller à Internet Archive – Wayback Machine

Wayback Machine est un service intéressant qui stocke une copie de presque tous les sites Web sur Internet. Il enregistre plusieurs versions d’un site Web, et vous pouvez l’utiliser pour accéder aux versions antérieures d’un site Web. Les utilisateurs peuvent également l’utiliser pour parcourir le contenu bloqué en ligne.

Ainsi, même si un service ou un site web disparaît, la Wayback Machine vous protège. En outre, l’Internet Archive contient également de nombreux films gratuits, des documentaires, des jeux nostalgiques, des ebooks, etc.

9. Utilisez le flux RSS du site Web

Les lecteurs RSS sont utiles pour obtenir du contenu frais et le lire facilement. Vous pouvez récupérer le flux RSS du site Web bloqué et l’ajouter à votre lecteur. Le problème est que certains lecteurs RSS peuvent charger une page Web entière en haut de leur interface utilisateur, ce qui peut être utilisé pour accéder à un site Web bloqué.

10. Utilisez TOR (The Onion Router)

Si vous êtes un défenseur de la vie privée, vous connaissez peut-être déjà le très populaire navigateur Tor. Celui-ci peut servir d’outil de contournement des bloqueurs de sites Web si vous le configurez correctement. Dans de nombreux cas, vous pouvez débloquer des sites Web à l’école ou au bureau tout en restant anonyme. L’avantage est double puisque vous pouvez également vous débarrasser de toute forme de surveillance.

Après les VPN et les proxies, Tor est la méthode la plus puissante pour débloquer des sites. Il est également utilisé comme une passerelle vers les sites du dark web, ou les sites .onion, qui sont bloqués sur votre web habituel. Vous pouvez lire notre article détaillé sur Tor pour en savoir plus sur son fonctionnement.

Conseil : utilisez Tor et VPN : Outre le contournement des bloqueurs de sites Web, si vous cherchez des moyens d’améliorer la sécurité de votre ordinateur, vous pouvez également opter pour la combinaison mortelle de TOR et de VPN. De nombreux VPN, comme NordVPN, proposent une technologie comme Onion Over VPN, qui offre une couche supplémentaire de protection.

Autres méthodes peu courantes pour débloquer des sites Web en ligne

1. Changer de réseau Internet

La plupart des FAI fournissent aux utilisateurs une adresse IP dynamique, qui change régulièrement. Il est donc possible qu’un propriétaire de site Web ait bloqué votre adresse IP depuis un certain temps. Dans ce cas, vous pouvez accéder au site bloqué en redémarrant votre routeur Wi-Fi pour forcer le FAI à vous attribuer une autre adresse IP.

Un autre moyen simple de contourner les restrictions est d’utiliser le réseau personnel de votre smartphone si l’administrateur de votre réseau a bloqué certains services particuliers. Bien que cette méthode ne soit pas infaillible à 100 %, c’est une alternative agréable et légale à la violation des règles au bureau.

2. Utilisez un convertisseur HTML vers PDF

SodaPDF propose un service en ligne gratuit qui peut vous aider à télécharger directement une page Web sur votre ordinateur sans même y accéder. Il suffit de visiter ce lien et de saisir l’URL souhaitée. C’est tout. Il existe d’autres services de contournement des bloqueurs de sites Web pour les convertisseurs HTML en PDF que vous pouvez essayer.

Certains services ont besoin de votre URL et envoient simplement par courrier la page Web débloquée. Dans l’ensemble, il s’agit d’un moyen facile de débloquer un site Web sans proxy ni VPN.

3. Utilisez Firefox à partir d’une clé USB

Si votre école ou votre bureau est connu pour prendre des mesures pour restreindre l’accès aux sites, je ne serai pas surpris que vous ne soyez pas autorisé à installer des extensions sur le navigateur Web pour ouvrir les sites Web pour votre usage personnel. Dans ce cas, vous pouvez installer un navigateur web comme Firefox portable sur une clé USB. Associez-le à un bon service de proxy de déblocage, et vous aurez tout ce qu’il vous faut.

4. Méthode de refonte d’URL

Il arrive qu’un site Web particulier soit hébergé dans un VPN et qu’il ne dispose pas d’un certificat SSL vérifié. Pour ces sites Web, vous pouvez simplement aller dans la barre d’adresse de votre navigateur Web et essayer de taper https://www.url.com, au lieu d’accéder à www.url.com ou https://www.url.com. Cette modification peut entraîner l’affichage d’un avis de sécurité. Appuyez sur l’option Proceed Anyway et visitez le site Web. Cette méthode n’est pas infaillible, mais elle peut s’avérer pratique à certains moments.

5. Modifier le proxy réseau dans les navigateurs

Votre université ou institut peut avoir plus d’un proxy pour son réseau. Il se peut donc que certains sites Web soient limités sur un proxy, mais accessibles sur un autre. Vous pouvez essayer de surfer avec un proxy pour accéder aux sites Web bloqués dans votre établissement.

Désactiver les paramètres proxy du réseau dans votre navigateur Web n’est pas une tâche difficile. Il vous suffit de trouver l’option connexions/réseau dans les paramètres de votre navigateur Web. Là, vous pouvez sélectionner l’option sans proxy ou en utiliser un autre qui permet de naviguer sans restriction dans votre établissement. Par exemple, voici une fenêtre de paramètres montrant comment vous pouvez modifier les paramètres dans le navigateur web Firefox :

Ce sont là quelques-unes des méthodes les plus efficaces et les plus faciles à utiliser pour contourner la censure qui pèse sur vos sites Web préférés. Faites-nous savoir laquelle vous préférez pour accéder aux sites Web bloqués dans votre région.

Seymour Doiron

Laisser un commentaire