Comment mettre à jour les pilotes dans Windows

Un tutoriel complet sur la mise à jour des pilotes dans Windows 10, 8, 7, Vista et XP.

Vous devrez peut-être mettre à jour les pilotes de Windows lorsqu’un nouveau matériel que vous avez installé ne fonctionne pas automatiquement ou après avoir effectué une mise à niveau vers une nouvelle version de Windows. La mise à jour des pilotes est également une excellente étape de dépannage lorsque le périphérique rencontre un problème quelconque ou génère une erreur, comme un code d’erreur du gestionnaire de périphériques.

La mise à jour d’un pilote n’est pas toujours une tâche réparatrice. Un pilote mis à jour peut activer de nouvelles fonctionnalités pour le matériel, ce que nous constatons régulièrement avec les cartes vidéo et les cartes son les plus populaires.

En relation : 11 meilleurs outils gratuits de mise à jour des pilotes

La mise à jour d’un pilote sous Windows prend généralement une quinzaine de minutes, voire moins si le pilote est auto-installable ou si vous l’obtenez via Windows Update (nous y reviendrons plus loin).

Astuce : Mettre à jour les pilotes soi-même n’est pas difficile, mais il existe des programmes qui le feront plus ou moins pour vous. Consultez notre liste d’outils gratuits de mise à jour des pilotes pour connaître les meilleurs d’entre eux.

Note ! Ces étapes peuvent être utilisées pour mettre à jour les pilotes sous Windows 10, Windows 8, Windows 7, Windows Vista ou Windows XP :

Comment mettre à jour les pilotes sous Windows

Procédure facultative : si vous souhaitez suivre la procédure ci-dessous, mais avec plus de détails et de captures d’écran pour chaque étape, utilisez plutôt notre Guide pas à pas de la mise à jour des pilotes sous Windows.

1- Localisez, téléchargez et extrayez les derniers pilotes pour le matériel. Vous devez toujours commencer par consulter le fabricant du matériel lorsque vous recherchez un pilote mis à jour. S’il est téléchargé directement depuis le fabricant du matériel, vous saurez que le pilote est à la fois valide et le plus récent pour le matériel.

Note : Si aucun pilote n’est disponible auprès du fabricant du matériel, vérifiez Windows Update ou même le disque fourni avec l’ordinateur ou le matériel, si vous en avez reçu un. Il existe également plusieurs autres options de téléchargement de pilotes si ces idées ne fonctionnent pas.

Important ! De nombreux pilotes sont intégrés à des logiciels qui les installent automatiquement, ce qui rend les instructions ci-dessous inutiles. Si rien ne l’indique sur la page de téléchargement du pilote, il y a fort à parier que vous devrez installer manuellement un pilote s’il est fourni au format ZIP. Les pilotes obtenus via Windows Update sont automatiquement installés.

2- Ouvrez le Gestionnaire de périphériques. Il y a plusieurs façons d’accéder au Gestionnaire de périphériques dans Windows, mais le faire à partir du champs de recherche de Windows est assez simple.

Astuce : Le Gestionnaire de périphériques est l’un des raccourcis du menu Utilisateur avancé de Windows 10 et Windows 8. Il suffit d’appuyer sur WIN+X pour ouvrir cet outil très pratique.

3- Une fois le Gestionnaire de périphériques ouvert, sélectionnez l’icône > ou [+] (selon votre version de Windows) pour ouvrir la catégorie qui, selon vous, contient le périphérique dont vous souhaitez mettre à jour les pilotes.

Astuce : Si vous ne trouvez pas le périphérique recherché, ouvrez simplement d’autres catégories jusqu’à ce que vous le trouviez. Windows ne catégorise pas toujours le matériel de la manière dont vous pensez à un périphérique et à ce qu’il fait.

4- Une fois que vous avez trouvé le périphérique pour lequel vous souhaitez mettre à jour les pilotes, l’étape suivante dépend de votre version de Windows :

  • Windows 10 et 8 : Cliquez avec le bouton droit de la souris ou appuyez et maintenez le bouton enfoncé sur le nom ou l’icône du matériel et choisissez Mettre à jour le pilote (W10) ou Mettre à jour le logiciel du pilote (W8).
  • Windows 7 et Vista : Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nom ou l’icône du matériel, choisissez Propriétés, puis l’onglet Pilote, suivi du bouton Mettre à jour le pilote.

L’assistant de mise à jour des pilotes ou de mise à jour du logiciel du pilote s’ouvre, et nous allons le parcourir entièrement pour terminer la mise à jour du pilote de ce matériel.

Windows XP uniquement : Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’élément matériel, choisissez Propriétés, l’onglet Pilote, puis le bouton Mettre à jour le pilote. Dans l’Assistant de mise à jour du matériel, choisissez Non, pas cette fois à la question de Windows Update, puis cliquez sur Suivant >. Dans l’écran des options de recherche et d’installation, choisissez l’option Ne pas chercher, je vais choisir le pilote à installer, puis cliquez sur Suivant >. Passez à l’étape 7 ci-dessous.

5- À la question « Comment voulez-vous rechercher des pilotes ? » ou, dans certaines versions de Windows, « Comment voulez-vous rechercher un logiciel de pilote ? », choisissez « Parcourir mon poste de travail pour rechercher les pilotes ».

6- Dans la fenêtre suivante, sélectionnez « Choisir parmi une liste de pilotes disponibles sur mon ordinateur » (Windows 10), situé près du bas de la fenêtre.

7- Sélectionnez Have Disk, situé en bas à droite, sous la zone de texte.

8- Dans la fenêtre Installer à partir du disque qui s’affiche, choisissez Parcourir dans le coin inférieur droit de la fenêtre.

9- Dans la fenêtre Localiser le fichier qui s’affiche, allez jusqu’au dossier que vous avez créé lors du téléchargement et de l’extraction du pilote à l’étape 1.

Astuces : Il peut y avoir plusieurs dossiers imbriqués dans le dossier que vous avez extrait. Idéalement, il y en aura un étiqueté avec votre version de Windows (comme Windows 10, ou Windows 7, etc.) mais si ce n’est pas le cas, essayez de deviner, en fonction de ce pour quoi vous mettez à jour les pilotes, quel dossier pourrait contenir les fichiers des pilotes.

10- Sélectionnez un fichier INF dans la liste des fichiers, puis choisissez Ouvrir. Les fichiers INF sont les seuls fichiers que le gestionnaire de périphériques accepte pour les informations de configuration des pilotes et sont donc les seuls types de fichiers qui vous seront présentés.

  • Vous avez trouvé plusieurs fichiers INF dans un dossier ? Ne vous inquiétez pas. L’assistant de mise à jour des pilotes charge automatiquement les informations de tous les fichiers INF du dossier dans lequel vous vous trouvez, donc peu importe celui que vous choisissez.
  • Vous trouvez de nombreux dossiers contenant des fichiers INF ? Essayez un fichier INF de chaque dossier jusqu’à ce que vous trouviez le bon.
  • Vous n’avez pas trouvé de fichier INF dans le dossier que vous avez choisi ? Cherchez dans d’autres dossiers, s’il y en a, jusqu’à ce que vous en trouviez un avec un fichier INF.
  • Vous n’avez pas trouvé de fichier INF ? Si vous n’avez pas trouvé de fichier INF dans un dossier inclus dans le téléchargement du pilote extrait, il est possible que le téléchargement ait été corrompu. Essayez à nouveau de télécharger et d’extraire le paquet de pilotes.

11- Choisissez à nouveau OK dans la fenêtre Installer à partir du disque.

12- Sélectionnez le matériel nouvellement ajouté dans la zone de texte, puis cliquez sur Suivant.

Astuce : Si vous obtenez un avertissement après avoir appuyé sur Suivant, consultez l’étape 13 ci-dessous. Si vous ne voyez pas de message d’erreur ou autre, passez à l’étape 14.

13- Il existe un certain nombre d’avertissements et d’autres messages courants que vous pouvez obtenir à ce stade du processus de mise à jour du pilote, dont plusieurs sont paraphrasés et répertoriés ici avec des conseils sur la marche à suivre :

  • Windows ne peut pas vérifier que le pilote est compatible : Si vous êtes sûr que ce pilote est le bon, sélectionnez Oui pour continuer à l’installer. Choisissez Non si vous pensez avoir le pilote pour le mauvais modèle ou quelque chose comme ça, auquel cas vous devez chercher d’autres fichiers INF ou peut-être un téléchargement de pilote entièrement différent. Cochez la case Afficher le matériel compatible, si elle est disponible, située dans la fenêtre de l’étape 12, pour éviter cela.
  • Windows ne peut pas vérifier l’éditeur de ce logiciel pilote : Choisissez Oui pour poursuivre l’installation de ce pilote uniquement si vous l’avez reçu directement du fabricant ou à partir de son disque d’installation. Choisissez Non si vous avez téléchargé le pilote ailleurs et que vous n’avez pas épuisé votre recherche d’un pilote fourni par le fabricant.
  • Ce pilote n’a pas été signé : Comme pour le problème de vérification de l’éditeur ci-dessus, choisissez Oui uniquement si vous êtes sûr de la source du pilote.
  • Windows exige un pilote signé numériquement : Dans les versions 64 bits de Windows, vous ne verrez même pas les deux messages ci-dessus car Windows ne vous laissera pas installer un pilote qui présente un problème de signature numérique. Si vous voyez ce message, terminez le processus de mise à jour du pilote et trouvez le pilote correct sur le site Web du fabricant du matériel.

13- Dans l’écran Installation du logiciel du pilote, qui ne devrait durer que quelques secondes, Windows utilisera les instructions incluses dans le fichier INF de l’étape 10 pour installer les pilotes mis à jour pour votre matériel.

Note : Selon les pilotes que vous installez, il se peut que vous deviez entrer des informations supplémentaires ou faire certains choix au cours de ce processus, mais ce n’est pas très courant.

15- Une fois le processus de mise à jour des pilotes terminé, vous devriez voir apparaître une fenêtre Windows has successfully updated your driver software.

Sélectionnez Fermer. Vous pouvez maintenant également fermer le Gestionnaire de périphériques.

16- Redémarrez votre ordinateur, même si vous n’êtes pas invité à le faire. Windows ne vous oblige pas toujours à redémarrer après avoir mis à jour un pilote, mais c’est une bonne idée. Les mises à jour de pilotes impliquent des modifications du Registre Windows et d’autres parties importantes de Windows. Le redémarrage est donc un bon moyen de s’assurer que cette mise à jour n’a pas eu d’impact négatif sur une autre partie de Windows. Si vous constatez que la mise à jour du pilote a causé un problème, il suffit de rétablir la version précédente du pilote et de réessayer de le mettre à jour.

JEAN MICHEL CAPPIN