in

La console retrogaming Anbernic RG552 – Notre avis

Un excellent moyen de jouer à cinq générations de jeux vidéo en déplacement

Anbernic RG552 – Évaluation rapide

Avec plus de 4000 jeux rétro, une qualité de fabrication haut de gamme, un écran magnifique et un système d’exploitation à double démarrage, l’Anbernic RG552 est une excellente option pour ceux qui recherchent un appareil portable dédié pour profiter des anciennes générations de jeux – et de certains produits Android plus légers.

Avantages

  • Superbe écran
  • Excellente qualité de fabrication
  • Excellentes performances rétro et possibilité de personnalisation

Inconvénients

  • Coûteux
  • Les performances sur les systèmes plus récents pourraient être meilleures
  • Besoin de boutons d’épaule empilés

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’Anbernic, mais depuis plusieurs années, ce fabricant de matériel de jeu, basé en Chine, s’est discrètement constitué une armée de fans grâce aux excellentes consoles rétro qu’il a développées.

Du RG350 au RG280V et bien d’autres encore, il s’est forgé une solide réputation en proposant de superbes consoles basées sur Linux, abordables et conçues pour le jeu rétro, dont la qualité de fabrication dépasse de loin les attentes.

Son dernier appareil, l’Anbernic RG552, est le plus avancé et le plus ambitieux à ce jour – un portable à écran tactile haute définition qui peut démarrer en double, entre un système d’exploitation Linux axé sur les jeux et un Android complet. Avec des composants internes plus puissants qu’Anbernic n’a jamais proposé auparavant, et capable d’émuler des jeux allant du début des années quatre-vingt à des décennies plus tôt, ainsi que de gérer les plates-formes de streaming de jeux modernes, c’est un guichet unique pour les joueurs de tous âges et de toutes croyances.

Il n’atteint pas la perfection, principalement en raison du prix élevé qu’il exige, plus élevé que ce que l’on attend d’un tel appareil. Mais grâce à une communauté de bricoleurs dévoués, ces premiers jours après son lancement ne représentent qu’une fraction du potentiel que le RG552 pourrait avoir dans les mois à venir.

Notez que l’Anbernic RG552 n’est livré avec aucun jeu, et que le téléchargement et la distribution de ROMs est une zone grise légale bien documentée.

(Crédit image : futur)

Anbernic RG552 – Prix et disponibilité

L’Anbernic RG552 est disponible dès maintenant. Le prix varie en fonction de l’endroit où vous achetez l’appareil. Si vous êtes aux Etats-Unis, achetez directement auprès d’Anbernic sur son site Web et attendez-vous à payer environ 227 €, avant d’ajouter les taxes d’importation – et de supporter une longue attente d’expédition depuis la Chine. En revanche, si vous achetez directement auprès d’un revendeur comme Amazon, vous paierez 315,99€ et bénéficierez d’une option de livraison le lendemain.

Dans tous les cas, c’est beaucoup plus cher que les anciens produits Anbernic. Par rapport aux modèles précédents, ce prix est justifié : l’écran est plus grand, la résolution plus élevée et les composants internes plus puissants. Mais des concurrents tout aussi puissants, voire plus, comme l’Ayn Odin, sont sur le point de sortir, à un prix similaire. Pour l’instant, le RG552 d’Anbernic reste à un prix compétitif, mais ce ne sera peut-être plus le cas dans quelques mois.

Anbernic RG552 – Design

L’Anbernic RG552 est l’une des plus grandes consoles rétro dédiées du marché. D’une taille similaire à celle d’une Nintendo Switch Lite, elle dispose d’un écran tactile de 5,36 pouces avec une résolution HD de 1920 x 1152 qui est responsable de sa plus grande taille. Cela se traduit par un rapport d’aspect 5,3 légèrement étrange, mais c’est un rapport qui bénéficie en fait à la majorité du contenu rétro que vous jouerez sur l’appareil, car vous serez en mesure d’utiliser une mise à l’échelle entière parfaite au pixel près pour augmenter la résolution des systèmes les plus anciens, tout en minimisant les bordures noires qui entourent les jeux qui ne sont pas destinés aux hautes résolutions.

L’Anbernic RG552 à côté d’une Nintendo Switch OLED (Crédit photo : Future)

Elle est également très agréable à regarder. Bien que la réactivité de l’écran tactile soit parfois discutable, les couleurs sont éclatantes, les niveaux de noir sont profonds et d’encre, et les angles de vision sont plus larges que ce dont vous aurez besoin pour un jeu solo standard. Grâce aux options de mise à l’échelle des pixels entiers, la qualité d’image des jeux rétro sur l’Anbernic RG552 est phénoménale.

L’Anbernic RG552 à côté de l’Anbernic RG351M (Crédit photo : Future)

Si vous connaissez les anciens appareils Anbernic comme le RG351P ou le RG351M, le RG552 vous semblera très familier. Vous disposez de deux sticks analogiques cliquables placés symétriquement (similaires à ceux que l’on trouve sur une Nintendo Switch), d’un excellent D-Pad réactif et de boutons X, Y, A, B qui ont une merveilleuse action spongieuse. Les boutons L1, L2, R1 et R2 se trouvent sur le dessus, avec les paires adjacentes, par opposition à l’empilement. Cela rend les boutons L2 et R2 assez petits et parfois difficiles à atteindre. Un bouton de sélection se trouve au-dessus du D-Pad, et un bouton Start au-dessus des boutons X, Y, A, B.

(Crédit photo : Future)

Un bouton de volume à bascule se trouve sur le côté gauche (avec un cliquetis légèrement déconcertant – le seul point faible dans une construction autrement solide), tandis que le bouton d’alimentation se trouve sur la gauche. Les ports des haut-parleurs stéréo se trouvent en bas, ainsi que les deux emplacements pour carte SD, un bouton de réinitialisation et un bouton « Fonction » qui peut être utilisé en conjonction avec les boutons du visage pour mapper les touches de raccourci dans le jeu et dans l’émulateur. Ces deux derniers boutons peuvent être facilement confondus sans regarder, alors faites attention à ne pas réinitialiser accidentellement votre jeu à un moment clé en tâtonnant pour trouver ce bouton Fonction – attendez-vous à ce que le firmware personnalisé change cela d’ici peu. Ce bouton de fonction sert également de bouton d’accueil physique lorsque vous passez du côté Android de la combinaison de logiciels.

(Crédit photo : Future)

Le bord supérieur abrite la prise casque de 3,5 mm, ainsi que deux ports USB-C (un pour le chargement, l’autre pour brancher des accessoires externes comme des manettes de jeu), tandis qu’un port mini HDMI vous permet de refléter l’action sur un grand écran de télévision. Des coussinets de préhension pour les doigts se trouvent également à l’arrière, ce qui est pratique pour empêcher la console de glisser sur une table.

(Crédit photo : Future)

La sortie audio est forte et claire, avec la grille du haut-parleur placée intelligemment à l’écart des effets d’étouffement de vos doigts. Il y a également un grondement à bord – deux moteurs de chaque côté de l’écran, impressionnant – mais n’allez pas vous attendre à des niveaux de subtilité de DualSense comme sur PS5. C’est plus proche des vibrations d’un téléphone.

La taille globale du RG552 ne permet pas de le mettre dans la poche. Mesurant 20 x 8,5 x 2 cm et pesant environ 350 g, il devra trouver une place sûre dans votre sac à dos lors de vos déplacements. Cette grande taille présente des avantages et des inconvénients. L’écran est grand et magnifique à regarder – parfait surtout pour les systèmes avec un ratio plus large, comme la GBA ou la PSP. Mais la hauteur supplémentaire de l’écran fait qu’il est difficile de toucher les boutons d’épaule et de gâchette côte à côte, tout en utilisant les sticks et les boutons de face en même temps. Les boutons d’épaule empilés apparaissent de plus en plus comme un must pour les appareils de cette taille, et bien qu’il soit compréhensible qu’Anbernic continue avec son langage de conception précédent, un changement pour s’adapter à la plus grande taille aurait été plus sage.

(Crédit photo : Future)

Sous le capot, Anbernic a finalement abandonné le système à puce RK3326 qui constituait la base de ses appareils depuis longtemps déjà. Anbernic a plutôt opté pour une puce RockChip

Voir aussi :   Tous les jeux Nintendo Switch prenant en charge la sauvegarde des données sur le cloud

RK3399 – un processeur à six cœurs, dont deux sont cadencés à 1,8 GHz et quatre à 1,4 GHz, soutenu par 4 Go de RAM. Le GPU est un Mali-T860 MP4 cadencé à 600Mhz. Bien que cela puisse sembler faible par rapport à votre smartphone Android moyen, il s’agit d’une configuration puissante pour un appareil portable dédié. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’Ayn Odin, avec son processeur SnapDragon 845 à 8 cœurs et 2,4 GHz, fera le poids face à cette configuration.

(Crédit photo : Future)

Afin de pousser ce chipset à ses limites, l’Anbernic RG552 est l’un des premiers ordinateurs de poche à disposer d’un dissipateur thermique actif en forme de ventilateur. Les ventilateurs situés à l’arrière et sur le dessus de l’appareil aspirent et expulsent l’air pour maintenir les composants internes au frais, et se mettent en marche en fonction de l’intensité du contenu que vous essayez de faire tourner. Le bruit du ventilateur est faible et tolérable, même si vous sentirez l’aspiration de l’air contre vos doigts à l’arrière.

Un espace de stockage intégré de 64 Go est prévu pour le système d’exploitation Android, tandis qu’une carte microSD de 16 Go est incluse pour le système d’exploitation Linux. Un deuxième emplacement pour carte SD est également disponible pour stocker vos jeux et votre contenu, mais vous devrez fournir cette carte vous-même.

(Crédit photo : Future)

Livré avec un chargeur rapide USB-C, un ajout très apprécié, deux batteries embarquées se combinent pour un total de 6400mAh. L’autonomie de la batterie en action variera, en fonction de ce que vous jouez, et du côté du système d’exploitation sur lequel vous jouez. Mais attendez-vous à 3 à 5 heures de temps de jeu – et à l’extrémité inférieure de cette échelle pour les jeux en 3D.

Voir aussi :   Les Pokémon les plus rares de Pokémon Go et comment les obtenir

L’absence de Bluetooth est frustrante – elle empêche l’utilisation d’écouteurs sans fil ou de contrôleurs sans fil externes, ce qui est ennuyeux étant donné que la sortie microHDMI vers un téléviseur est excellente et convient parfaitement pour utiliser le RG552 comme une console. De même, l’inclusion de la seule bande Wi-Fi de 2,4 GHz peut entraîner des performances de streaming irrégulières en fonction de la configuration de votre réseau domestique.

Anbernic RG552 – Logiciels et fonctionnalités

Le RG552 offre l’option quelque peu unique de démarrer dans l’un des deux systèmes d’exploitation suivants : Batocera, basé sur Linux et axé sur les jeux (qui intègre des émulateurs, des graphismes de jeux et des métadonnées dans une interface de jeux rétro semblable à un juke-box) et Android 7.1, qui est accessible en retirant la carte SD Linux lors du démarrage de la console, et fonctionne avec un lanceur ATV préinstallé qui introduit une interface en forme de tuiles qui rappelle Android TV. Après quelques problèmes logiciels au lancement, la RG552 d’Anbernic est maintenant livrée avec un firmware mis à jour qui corrige certains des problèmes dont se plaignaient le plus les premiers utilisateurs – à savoir le décalage audio du côté de Batocera, et le manque d’accès au Google Play Store du côté d’Android, tous deux maintenant résolus.

(Crédit image : Future)

En fonction de vos préférences en matière de jeux, vous passerez régulièrement d’un système d’exploitation à l’autre. Batocera est une interface de jeu tout simplement merveilleuse, avec un racleur de métadonnées intégré qui récupère les vidéos, les illustrations et les descriptions de tous vos jeux, tout en rassemblant les différents émulateurs RetroArch pour diverses plateformes en un seul système facile à utiliser. Placez quelques jeux dans les dossiers correspondants de la carte SD et c’est parti.

En fonction de vos préférences de jeu, vous passerez régulièrement d’un système d’exploitation à l’autre. Batocera est une interface de jeu tout simplement merveilleuse, avec un racleur de métadonnées intégré qui récupère les vidéos, les illustrations et les descriptions de tous vos jeux, tout en rassemblant les différents émulateurs RetroArch pour diverses plates-formes en un seul système facile à utiliser. Insérez quelques jeux dans les dossiers correspondants de la carte SD et le tour est joué, mais si vous creusez un peu plus, l’OS devient très personnalisable, avec différents thèmes, mises en page et options de présentation du jeu.

(Crédit photo : Future)

Le côté Android est un peu moins charmant – il s’agit essentiellement d’un lanceur d’applications, après tout, bien que vous puissiez toujours ajouter une façade similaire pour les œuvres d’art du Play Store, comme les excellentes applications Dig ou Reset Collection. C’est avec les émulateurs pour les systèmes 3D les plus récents qu’il prend tout son sens. Pour faire simple, le développement d’Android pour les systèmes 3D (nous parlons de la PS1 et plus) dépasse ce qui se passe du côté de Linux. Ainsi, si vous avez envie de jouer à un jeu Dreamcast, par exemple, il vous faudra utiliser l’émulateur ReDream d’Android.

(Crédit photo : Future)

Il convient toutefois de noter que nous sommes tristes de voir certains émulateurs Android payants apparaître sur l’appareil sans licence. Nous ne sommes pas convaincus que les développeurs aient été rémunérés pour leurs efforts, aussi nous vous encourageons à les acheter via votre propre compte Google si ce n’est pas déjà fait.

Pour les non-initiés, il convient de souligner qu’une grande partie de l’attrait pour le matériel rétro comme celui-ci est de voir ce que la communauté de développement fait avec la création de firmware personnalisé pour les appareils. Ce qu’Anbernic propose ici est, pour le meilleur ou pour le pire, un bloc de base sur lequel d’autres pourront s’appuyer. Même peu de temps après le lancement, des options de firmware personnalisé, débloquant de nouvelles fonctionnalités pour l’appareil, commencent à apparaître en ligne. Et bien que nous ne puissions pas porter un jugement sur quelque chose qui n’est pas livré avec l’appareil, nous sommes convaincus qu’un large éventail d’options d’OS arrivera dans un avenir proche pour RG552, avec toutes sortes de nouvelles fonctionnalités. Il suffit de regarder la communauté qui s’est constituée autour des appareils RG351 pour voir ce qui est possible à cet égard. L’excellent site Retro Games Corps propose déjà un guide des premiers ajustements qui peuvent être effectués.

Voir aussi :   Comment connecter vos appareils bluetooth (smartphone, tablette, etc.) avec le Zeppelin Wireless de Bowers & Wilkins

Anbernic RG552 – Performances

Si vous avez déjà utilisé un produit Anbernic, vous serez heureux d’apprendre que le RG552 représente une augmentation significative des performances, à la fois de son côté Linux OS et les nouvelles capacités ouvertes par son côté Android.

(Crédit image : Future)

Si vous cherchez à jouer à un jeu de l’ère pré-8-bit, 8-bit, 16-bit, 32-bit ou 64-bit (en gros, tout ce qui va de l’Atari à la Nintendo 64, plus tous les jeux d’arcade en 2D et quelques jeux en 3D aussi), vous allez être gâté. Quel que soit le titre de cette fenêtre que nous avons soumis au RG552 d’Anbernic, il l’a géré avec aplomb, sans perdre une image et, dans le cas de la plupart des titres en 2D et de certains titres en 3D, avec une résolution multipliée par un facteur. Ces jeux ont rarement été aussi beaux, la combinaison de filtres d’écran logiciels et d’une sortie haute résolution les faisant ressembler à ce dont vous vous souvenez, à travers vos lunettes teintées de rose, et non à ce qu’ils étaient réellement.

(Crédit photo : Future)

Cependant, les choses se compliquent au-delà de ce point. Les jeux Dreamcast fonctionnent bien en résolution native, et beaucoup sont agréables en résolution 2x supérieure. Mais vous aurez du mal à améliorer la résolution de la PSP, tandis que n’importe quel jeu Android ou système qui nécessite un écran tactile sera gêné par un écran tactile quelque peu capricieux. Et alors que d’autres ordinateurs de poche commencent à s’intéresser à l’émulation Gamecube et PS2, le RG552 est totalement hors de portée. Ce qui est pris en charge est pris en charge de façon superbe – qu’il s’agisse d’upscaler les jeux Dreamcast, ou de tromper les jeux PlayStation 4:3 pour qu’ils tournent en haute résolution dans un ratio 16:9 sans étirement et en étendant les limites de l’espace de jeu, c’est le paradis des joueurs rétro et des bricoleurs.

(Crédit photo : Future)

Et ce, avant de considérer l’aspect streaming des choses. À condition que votre connexion Internet soit à la hauteur, vous pouvez profiter sur la RG552 de Stadia streaming, ou de jeux PC en streaming sur un réseau domestique avec Moonlight. Le fait d’avoir les capacités rétro susmentionnées aux côtés de ces plateformes de streaming tournées vers l’avenir est merveilleux, bien que légèrement gêné par le manque d’options Wi-Fi 5GHz.

Verdict final

Si vous n’avez jamais joué avec une console de poche rétro, la RG552 d’Anberinc sera, pour vous, une révélation.

Avec une qualité de fabrication rivalisant avec celle de la Nintendo Switch, c’est une machine à remonter le temps personnalisable qui vous permettra de jouer aux plus grands titres que quatre décennies de jeux ont à offrir.

Il faut un peu de bricolage et de prouesses d’installation pour le faire fonctionner au mieux, ce qui le rend plus adapté à ceux qui aiment les projets et les jeux. Cependant, une fois configuré à votre goût, il se révèle être une passerelle quasi-complète vers toutes sortes d’expériences de jeu, des classiques 8-bit aux délices modernes du streaming.

Cependant, son rapport prix/performances est légèrement en retrait – nous nous attendions à ce qu’il exécute des logiciels d’émulation plus avancés qu’il ne l’est pour ce prix, avec des spécifications internes plus importantes, et son manque de boutons d’épaule empilés peut rendre inconfortable la pratique de jeux qui nécessitent beaucoup de boutons d’épaule.

Il est également lancé au moment où une nouvelle vague de consoles rétro arrive, qui semblent offrir un support logiciel plus large et de meilleures capacités d’émulation, comme l’Ayn Odin et le Retroid Pocket 2 Plus. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, mais en l’état actuel des choses, le RG552 d’Anbernic est à peu près ce qui se fait de mieux en matière de jeux rétro sur le pouce – il sera fascinant de voir ce que la très active communauté de développeurs fera pour élever encore ses capacités.

Pokémon Épée et Bouclier : Comment attraper et faire évoluer Eevee

Guide ultime de la machine à sous « Wheel of Wishes »