LEGO Star Wars: La saga Skywalker Review

Il existe de nombreux jeux vidéo LEGO basés sur des propriétés sous licence et maintenant, le développeur Traveller’s Tale revient à ses racines avec LEGO Star Wars : La saga Skywalker.

Après avoir travaillé sur divers jeux Disney sous licence comme Mickey Manie et Histoire de jouet dans les années 90 et plus tard quelques Crash Bandicoot jeux au début des années 2000, Récit du voyageur a vraiment trouvé son créneau à partir de 2005 avec LEGO Star Wars : Le jeu vidéo.

Depuis lors, ils ont sorti des jeux vidéo LEGO basés sur des franchises telles que Harry Potter, DC, Merveille, et beaucoup plus. La trilogie de films de suite étant terminée, ils célèbrent maintenant les neuf films principaux avec LEGO Star Wars : La saga Skywalker.

Il y a eu 11 actions en direct Guerres des étoiles films qui sont sortis en salles au fil des ans, mais les trois trilogies de ces 11 sont sur lesquelles ce jeu est basé. LEGO Star Wars : La saga Skywalker est divisé en neuf épisodes spécifiques basés sur chacun des neuf films, de l’épisode I à l’épisode IX, le premier épisode de chaque trilogie étant disponible dès le début et les épisodes suivants se débloquant en les complétant.

LEGO Star Wars : La saga Skywalker brille le plus est dans sa présentation générale, qui est de premier ordre tout au long. Cela commence dès l’ouverture du jeu qui utilise l’audio classique de toute la série et mène directement à l’écran de sélection pour chacun des jeux qui sont divisés par épisode.

Après avoir sélectionné l’épisode auquel vous allez jouer, le jeu passe directement à l’écran habituel «Il y a longtemps dans une galaxie très lointaine…» et à l’exploration d’ouverture du film respectif. L’exploration complète de l’ouverture est affichée ici pour chaque film exactement comme elle était à l’origine, bien qu’elle soit exécutée à un rythme plus rapide que les films eux-mêmes. Il y a même des blagues ajoutées si vous quittez le jeu et rejoignez une partie de l’histoire, avec le La Revanche des Sith un en ayant spécifiquement un sur le crawl contenant autant de lettres majuscules.

Cela peut sembler un peu inutile de parler des visuels quand il s’agit d’un jeu LEGO, mais LEGO Star Wars : La saga Skywalker fait encore parler d’elle dans ce département. Les conceptions de niveaux et de personnages sont nettes et vraiment pop sur l’écran avec des couleurs partout. Les performances ne souffrent d’aucune façon non plus, car elles sont restées à une fréquence d’images élevée tout au long du processus sans aucun problème. À peu près les seuls bugs qui sont apparus étaient de rester coincés entre des objets et de devoir changer de personnage ou la seule fois où le jeu s’est planté dans un vol spatial où j’ai dû complètement sortir du jeu.

Voir aussi :   Ghostwire Tokyo Review: Une expérience envoûtante

Même si les jeux couvrent la plupart des rythmes clés de la Guerres des étoiles histoire pour chacun des neuf films, il y a encore beaucoup de contexte qui est perdu si l’on devait jouer cela avant de regarder les films. Certains moments obtiennent beaucoup plus de temps d’écran ici, tandis que d’autres sont passés assez rapidement. Cependant, le jeu n’est pas destiné à être joué comme ça de toute façon, car c’est un complément parfait aux films en ajoutant l’humour et le charme pour lesquels les jeux LEGO sont connus.

LEGO Star Wars : La saga Skywalker brille le plus est dans sa présentation générale, qui est de premier ordre tout au long.

En ce qui concerne le gameplay dans LEGO Star Wars : La saga Skywalker, c’est tout à fait ce que vous attendez qu’il soit au niveau de base. Cela inclut courir d’un endroit à l’autre en détruisant à peu près tout ce qui est en vue pour collecter des goujons, qu’il s’agisse d’ennemis ou de l’environnement lui-même. Chaque personnage a sa forme d’attaque de base où vous pouvez frapper ou, dans certains cas, utiliser une arme de mêlée comme un sabre laser, ou dans le cas de personnages comme R2-D2, tout frapper. Il y a aussi des personnages avec des armes à projectiles comme des blasters.

Comme le savent les joueurs vétérans du jeu LEGO, avoir des briques cassées posées sur le sol signifie généralement qu’il y a quelque chose à construire à proximité. Celles-ci peuvent simplement servir à reconstruire des barrières ou, le plus souvent, à résoudre des énigmes pour vous aider à avancer. Il n’y a vraiment rien de spécial ici du passé à part les options occasionnelles où vous pouvez choisir entre deux types d’objets à construire.

Chaque épisode est divisé en un certain nombre de missions que vous devez accomplir dans le jeu, dont plusieurs comportent des combats de boss à accomplir. Cela vous mettra face à des gens comme Dark Vador, Dark Maul et même Jabba le Hutt. Je dois dire que je n’aurais jamais pensé participer à une bataille de boss contre Jabba avec Leia et R2-D2, où vous devez aller battre Salacious Crumb avec R2-D2 dans le cadre de celui-ci. Des moments loufoques comme celui-ci sont ce qui rend les jeux LEGO très amusants et LEGO Star Wars : La saga Skywalker en est plein à craquer.

Le jeu propose également un vol spatial, avec deux variantes à ce sujet. Certains d’entre eux seront simplement utilisés comme un moyen de voyager entre les planètes pour des missions, vous permettant de prendre des missions secondaires et même de trouver des choses comme des comètes que vous pouvez casser pour des objets spécifiques. L’autre est le combat spatial réel, qui peut faire partie d’une mission d’histoire ou de certaines des missions secondaires que vous prenez dans l’espace autrement.

Voir aussi :   Comment réparer les touches de raccourci de Bloons TD 6 qui ne fonctionnent pas après la mise à jour ?

Ceux qui s’attendent à un escadron Rogue à grande échelle comme le combat spatial vont être déçus, mais ce que le jeu offre est toujours assez amusant. Il n’y a rien de trop complexe ici, avec des tâches à accomplir comme détruire un certain nombre de Tie Fighters ou détruire des canons sur un Star Destroyer. L’un des plus amusants est le classique Death Star Trench Run, même s’il semble qu’il aurait pu être beaucoup plus long et plus expansif pour un si grand moment. En fait, ce fut très décevant lorsque le jeu sauta la destruction de la deuxième étoile de la mort dans le Le retour du Jedi épisode en ne le montrant que sous forme de cinématique. Le jeu inclut également le podracing sur Tatooine lors de la lecture La menace fantôme épisode, mais il est encore plus basique que le combat spatial.

Comme une grande partie du jeu, le combat spatial dans LEGO Star Wars : La saga Skywalker sent les enjeux très faibles. Cela est dû en grande partie à la difficulté minimale trouvée tout au long du jeu afin qu’il puisse être conçu pour tous les âges. Même en gardant cela à l’esprit, il aurait été bien que certaines des missions de combat spatial nécessitent en fait quelques essais car elles n’étaient pas assez rapides. Cependant, c’est vraiment plus un pinaillage qu’autre chose pour cette série de jeux.

Les 380 personnages au total disponibles dans le jeu sont répartis dans l’une des neuf classes différentes, chacune ayant son propre mini arbre de compétences avec lequel vous pouvez les mettre à niveau. Les classes incluent Jedi, Scoundrel, Dark Side, Astromech Droid, et plus encore, chaque classe ayant quatre capacités que vous pouvez dépenser pour mettre à niveau plusieurs fois. En plus des classes, il existe également des mises à niveau de base que vous pouvez payer pour débloquer et qui vous donnent des choses comme plus de santé ou une portée accrue pour ramasser des goujons.

Ces améliorations sont achetées en dépensant des goujons et ce que l’on appelle des briques Kyber, qui remplacent les briques dorées traditionnelles dans ce jeu. Ceux-ci sont gagnés de différentes manières tout en jouant dans le jeu, notamment en collectant simplement un certain nombre de goujons par mission ou en accomplissant diverses missions secondaires.

Les briques Kyber sont loin d’être les seules à collectionner dans LEGO Star Wars : La saga Skywalker soit, car les Minikits sont de retour. Celles-ci sont dispersées dans chaque mission, avec un total de 225 à trouver dans le jeu. De plus, vous avez tous les personnages à collectionner et de nombreux navires à collectionner et à utiliser également. C’est là que l’exploration du jeu entre vraiment en jeu, où vous pouvez explorer toutes les différentes planètes et lieux bien plus au-delà des missions de l’histoire.

Même si cela ne changera probablement pas l’avis de ceux qui n’apprécient pas la série de jeux LEGO, la présentation stellaire, l’humour et la joie générale que l’on trouve dans ces recréations de chaque film font LEGO Star Wars : La saga Skywalker un qui vaut la peine d’être ramassé.

Comme c’est le cas depuis longtemps avec les jeux LEGO, LEGO Star Wars : La saga Skywalker a une voix complète tout au long de l’expérience. Cela inclut non seulement pendant les cinématiques, mais aussi pendant le gameplay et ajoute également certaines lignes qui sont assez proches des films originaux, tandis que de nombreux autres dialogues sont nouveaux dans le jeu. Comme il s’agit d’un jeu LEGO, il y a aussi beaucoup plus d’humour dans les conversations avec les situations loufoques présentées par rapport aux films. La majorité des acteurs de la voix des films ont été remplacés, à l’exception de quelques-uns comme Anthony Daniels, mais beaucoup d’entre eux reviennent de la série animée que les fans de ces séries trouveront familiers.

Voir aussi :   Comment associer votre compte Nintendo à votre compte Epic Games ou le dissocier

Pour ceux qui préféreraient un plus classique Lego Star Wars expérience, le jeu comprend également une fonctionnalité intéressante connue sous le nom de mode Mumble. Cela peut être déverrouillé et activé pendant le jeu, ce qui remplace toutes les voix agissant dans le jeu par les marmonnements traditionnels qui étaient dans l’original Lego Star Wars versions avant que les jeux LEGO ne commencent à ajouter des voix réelles.

Les jeux LEGO ont trouvé une niche très unique dans le jeu et ont pourtant réussi à continuer à s’améliorer. Même si cela ne changera probablement pas l’avis de ceux qui n’apprécient pas la série de jeux LEGO, la présentation stellaire, l’humour et la joie générale que l’on trouve dans ces recréations de chaque film font LEGO Star Wars : La saga Skywalker un qui vaut la peine d’être ramassé.

Laisser un commentaire